Tomas-Piza-slide
abstract
  • Tomás Pizá est un artiste et un architecte. Sa ligne de travail relie le concept du voyage à l’architecture et à la littérature. Poursuivant les recherches effectuées dans le cadre du projet « Cuadernos de viaje sobre el Grand Tour de William Beckford », au cours de son séjour au Centre contemporain Bòlit de Gérone, l’artiste a recueilli des informations graphiques sur les principaux paysages de la Costa Brava. À travers des archives de cartes postales, de ses dessins et de ses peintures, il a créé l’installation Souvenir, composée de collages de souvenirs d’un voyage inventé à travers la Méditerranée et d’une série de peintures petit format (série WB).

  • architecture, littérature, souvenirs, voyages, collage, cartes postales, tourisme, Costa Brava.
  • Tomás Pizá | Souvenir#1, 2015 et Innsbruck, 2015

    Poursuivant les recherches effectuées dans le cadre du projet « Cuadernos de viaje sobre el Grand Tour de William Beckford », au cours de son séjour à Gérone, l’artiste a recueilli des informations graphiques sur les principaux paysages « de carte postale » de la Costa Brava. En plein air et dans le studio, il a peint sa propre vision de ces endroits tout en cherchant la trace du paysage original fixé par l’imaginaire touristique. À travers des archives de cartes postales d’endroits emblématiques qu’il a collectionnées au fil du temps d’une part et les dessins et peintures qu’il a réalisés en direct d’autre part, il a créé l’installation Souvenir, composée de collages qui sont en quelque sorte des souvenirs d’un voyage inventé à travers la Méditerranée, dépeint ouvertement comme un travail en cours. En tant que suite à ce travail, il a réalisé une série de peintures petit et moyen formats (série WB) dans son studio de Majorque, dont il a sélectionné Innsbruck pour l’exposition de Son Tugores.

    Souvenir#1, 2015

    Collage sur mur
    Tailles variables

    Innsbruck, 2015

    Technique mixte sur toile
    35 x 27 cm

    Exposition et processus créatif

    interview
    biographie

    Tomás Pizá

    Palma de Majorque, 1983
    Habite et travaille à Palma de Majorque

    Tomás Pizá considère l’art comme un système introspectif qui lui permet de comprendre le monde. La technique du collage lui permet de rassembler de nouvelles contributions sur un même plan ; une procédure qui peut être poursuivie à l’instar d’un voyage, réalisé en plusieurs étapes, où s’accumulent les expériences et sont triés les souvenirs. La peinture et le collage ressemblent beaucoup à l’urbanisme, dans la mesure où ils sont pratiques et caractérisés par le besoin de liberté pour les exercer. Loin d’être le fruit du hasard, son travail provient d’un grand nombre de paramètres qui le composent graduellement, pas à pas.

     

    La ligne de travail qu’il a suivie au cours des dernières années est liée au concept du voyage, à l’architecture et à la littérature. Son œuvre se déroule dans le domaine de la peinture, qu’il combine avec les livres d’artistes, les collages, les installations et la présence ponctuelle d’éléments technologiques spécifiques de la communication visuelle. La littérature, présente dans sa vie en raison du temps qu’il consacre à la traduction et à la lecture, est sa source d’inspiration principale. Parallèlement à cela, sa formation d’architecte a également une incidence sur son travail, visible à travers sa manière de construire l’œuvre d’art, même si, de prime abord, il tient à s’éloigner des formalismes inhérents à l’architecture.

     

    Ce licencié en Architecture (2012) et en Beaux-arts (2009) à l’Université européenne de Madrid combine le travail d’architecte avec la pratique de l’art contemporain.

    Il a exposé Three years later à la galerie Xavier Fiol, Palma de Majorque (2015) ; You’ve all gone completely crazy, au Centre d’art contemporain Addaya, à Alaró, Majorque (2014) ; 49e Concours international d’arts plastiques au Musée de Pollença (2014) ; « Tabula rasa, o la imposibilidad de crear una generación », au Musée Es Baluard, Palma de Majorque (2014); « Corrent continu Lectures de paissatges », au Centre d’art contemporain Bòlit de Gérone (2014) ; « Paradis terrenal », à la galerie RDV, Nantes, France (2014) ; « Urbanea, noves experiències artístiques », à la Torre de ses Puntes, Manacor (2013) ; « Offene ateliers_Artists in residence », Madrid-Berlín, Karl Hofer Gesellschaft (2012) ; « Praxis », à l’Espace Ramon Llull, Palma de Majorque (2009); « Blog09 La condición atmosférica », au Centro de Arte Joven, Madrid (2009).

    Il a effectué un séjour artistique au Centre d’art contemporain Bòlit de Gérone (2014), a obtenu la Bourse Archie Gittes, du Cercle des beaux-arts de Palma de Majorque (2013) ; Madrid procesos 12, à l’AVAM (Artistes Visuels Associés de Madrid), Berlin (2012) ; Libre échange, Université de Sassari, Italie (2009-2010), et échange Erasmus, Faculté d’Architecture, Université Polytechnique, Milan, Italie (2005-2006).