Platero-Martin-slide
abstract
  • Pour ce projet concret, Carmen Platero et Teresa Martín Ezama forment un tandem artistique. Ces deux femmes formées dans les domaines des arts numériques et vidéo ont créé le projet Aigües II, réalisé dans le cadre d’un séjour artistique au Centre d’art contemporain Bòlit de Gérone, lauréat du prix au projet de création de mapping vidéo présenté dans le cadre de la programmation du 2e Festival international de mapping de Gérone, FIMG (2015). Partant de la relation entre la femme et l’eau, elles analysent la mémoire collective et dévoilent les secrets de certains sites significatifs de la ville.
  • tandem artistique, arts numériques, vidéo, mapping, eau, femme, espace public, espace privé.
  • Carmen Platero et Teresa Martín Ezama | Aigües, 2015

    Réalisé dans le cadre d’un séjour artistique au Centre d’art contemporain Bòlit de Gérone, ce projet a remporté la candidature au projet de création de mapping vidéo présenté dans le cadre de la programmation du 2e Festival international de mapping de Gérone, FIMG (2015).

    Les trois vidéos d’Aigües partent de la relation entre la femme et l’eau, puis plongent dans la mémoire collective et dévoilent les secrets de quelques sites significatifs de la ville. La relation entre la femme, l’eau et la ville est analysée à travers trois espaces.

    Le mikvé du Musée d’histoire des Juifs est utilisé pour parler des aspects les plus intimes ; les bains arabes, utilisés par les religieuses capucines comme lavoir, pour évoquer les aspects domestiques ; et la fontaine des Lledoners fait office d’espace public de socialisation.

    Tout le processus créatif s’est déroulé en plusieurs phases et a joui de la participation des citoyens à travers différents ateliers. Une réflexion a été générée sur les usages des espaces publics et comment nous établissons des relations entre nous et par rapport à la ville en prenant l’eau comme point de départ. Ces éléments ont ensuite permis de se pencher sur la mémoire personnelle et sociale des lieux.

    Aigües, 2015

    Installation

    3 vidéos HD (Aigües I, II i III)

    Musique : Teresa Carrasco

    Écran en terre octogonal et photographies documentaires

    Tailles variables

    Exposition et processus créatif

    interview
    biographie

    Carme Platero i Teresa Martín Ezama

    Vigo, 1976 et Madrid, 1971,
    respectivement
    Habitent et travaillent à Barcelone

    Bien qu’elles travaillent habituellement séparément, dans le cadre de ce projet concret, elles forment un tandem artistique.

    Carmen Platero est une artiste et une chercheuse qui a réalisé des projets liés à la musique, à l’électronique, et aux arts visuels. Ses études de communication audiovisuelle éveillent son intérêt envers les scénarios et les jeux vidéo. Elle est également conceptrice d’interaction spécialisée dans le développement de nouvelles stratégies de communication dans des milieux à réalité mixte et augmentée.

    Licence en Beaux-arts à l’Université de Vigo (2000), mastère en Arts numériques à l’IDEC-IUA – Université Pompeu Fabra (2003) de Barcelone, et DEA en Communication audiovisuelle à l’Université Pompeu Fabra (2004). Elle a collaboré avec le laboratoire de systèmes interactifs d’ISLab et a travaillé avec des équipes de chercheurs des universités de Pompeu Fabra et de Vigo. Depuis 2007, elle participe au Mastère en arts numériques de l’UPF, d’abord en tant qu’assistante, puis en tant que membre de l’équipe de direction.

    Pour chacun de ses projets, Teresa Martín Ezama a l’habitude de créer des équipes de travail. Centrée sur la vidéo et sa manipulation en direct ainsi que sur l’installation et la narration dans l’espace public, cette artiste et DJ est membre d’Estudio Norte, avec lequel elle fait des expositions et différents travaux individuels, et du groupe Luma, consacré à l’audiovisuel en direct. Son travail repose sur la création vidéo, l’installation vidéo, le live video, la littérature électronique basée sur un support web en utilisant le processing pour créer des œuvres littéraires visuelles interactives, et sut les locative media pour mener des projets de littérature urbaine où la lecture se fait dans des espaces physiques à l’aide de codes QR.

    Licence en Sciences de l’information à l’Université Complutense de Madrid, mastère en Arts numériques à l’Université Pompeu Fabra de Barcelone et diplôme de l’École de cinéma de la Communauté de Madrid. Emmirallar, réalisé conjointement avec Jordi Luengo, lui a permis de remporter le concours XYZ de Lo Pati, Tarragone, Espagne (2015). Elle a exposé à l’International Video Festival de Busan (Corée), au Parc Lage de Rio de Janeiro, au CCCE L’Escorxador d’Elche, au Centre d’arts visuels Lo Pati d’Amposta, et à l’Institut Cervantes de Pékin. Elle a réalisé un séjour artistique au Hangar et un séjour créatif à Casa Tres Patios, dans le cadre du programme du Réseau d’arts visuels de la mairie de Medellín (Colombie).